Comment et pourquoi une paresseuse normalement constituée en vient-elle à avoir de la cellulite ? Il faut reconnaître que le problème de la cellulite est d’abord…

La peau est l’habitat naturel des cellules adipeuses et le lieu où interviennent les échanges et la mise en réserve d’énergie. Pour résumer la situation, disons que la peau comporte trois couches: l’épidémie, le derme et l’hypoderme. Dans l’hypoderme, on retrouve, entre autres, un tissu adipeux qui a trois fonctions primordiales:

1. Envelopper le corps et assurer sa protection. Les cellules adipeuses se trouvent partout, réparties dans le corps, sous la peau. Leur rôle consiste à protéger du froid et de la chaleur et à soutenir les organes.

2. Faciliter les échanges. L’approvisionnement en substances nutritives et la désintoxication des cellules se font grâce à un tissu très riche en vaisseaux sanguins et lymphatiques.

3. Mettre l’énergie en réserve. Les cellules graisseuses emmagasinent des vitamines et des réserves d’énergie pour les périodes de pénurie. Or, c’est surtout à cause de cette troisième fonction que le bât blesse ! En effet, un système nerveux complexe dirigé par l’hypothalamus pilote le stockage des graisses (les triglycérides) pour les libérer en cas de besoin; un stockage qui s’effectue sous la peau, dans des lobules graisseux. La fabrication (et le stockage), de ces graisses – ou plus précisément la transformation «lipides + calories + eau» en graisse – est appelée «lipogenèse».

De cause à effet

Vos cellules graisseuses se développent à des périodes précises:
• Lors des 3 derniers mois de votre gestation (selon les habitudes nutritionnelles de votre mère).
• Durant la 1re année de votre vie.
• À l’adolescence, avec la mise en place du système hormonal dès les premières règles.
• À partir de 35/40 ans, en signe précurseur de la ménopause.
• Et, indiscutablement, lorsque vos muscles manquent d’action et donc de tonicité!