Lorsque l’on s’arrange pour absorber plus de calories que l’on en brûle, le corps stocke ce dont il n’a pas besoin sous forme de dépôts graisseux, provoquant ainsi un gonflement maximal des cellules adipeuses. La cellulite est donc due à un excès d’énergie, mais aussi à l’encrassement des tissus. En temps normal, les cellules se nourrissent, se réparent et se renouvellent en permanence. Les substances nutritives y sont brûlées, ainsi que les aliments non digérés. Mais si vous surchargez votre organisme, les aliments non digérés, ou digérés en partie,  qui devraient être éliminés via le flux lymphatique, s’accumulent dans le tissu adipeux. Du coup, entre bouchons et gonflements, la capacité de stockage des cellules est vite dépassée et les tissus mal irrigués. Vos cuisses et vos fesses font alors le lit de la cellulite et servent de véritables «parcs de stationnement» de longue durée pour toutes les impuretés de votre métabolisme!

La paresseuse réagit: Vous tenez entre vos mains la clé de votre succès à venir. C’est parfait!