cellulite (1)
Question de chromosomes XX

À l’évidence, être femme, c’est accepter (enfin, pas trop !) que la graisse corporelle se loge en priorité sur les hanches, les fesses et les cuisses. C’est ce que l’on appelle «la répartition gynoïde», à l’inverse de la répartition androïde – celle des hommes – qui se fait plutôt au niveau de la partie supérieure du corps. Cette disposition gynoïde des graisses est liée à des facteurs génétiques (les chromosomes X de la femme) qui font tout simplement que la femme est femme, avec une voix féminine, des seins, moins de muscles que les hommes et plus de graisse. La graisse située au niveau des hanches, des cuisses et des fesses est une zone « naturelle » de stockage destinée à faire face à d’éventuels besoins. Grossesses, allaitement et famines…
On a ou, du moins, on avait dans le passé toutes les bonnes raisons de stocker… et plus que de raison !
La paresseuse réagit: Malheureusement, non. Car il faut bien se faire une raison : la cellulite est un fléau typiquement féminin. 90 % des femmes en sont atteintes à divers degrés, contre 2 % des hommes à peine.

Comments

comments

Certaines balises


stress,snorkeling,pascellulite com,cellulite fibreuse,hypoderme,proteines,caféine,proteine,mannequin cellulite,hypoglycémie.

Vous pouvez aimer le -