En vieillissant, on a toutes naturellement tendance à prendre de la masse grasse. La dure réalité est que Ton en prend 1 g par jour dès l’âge de 20 ans et que la répartition masse grasse / masse maigre nous joue aussi des tours. Puis, avec l’âge, les tissus cutané et sous-cutané perdent de leur souplesse et de leur élasticité – deux phénomènes qui peuvent accroître les problèmes de cellulite. À partir de 30 ans, les muscles diminuent au profit de la graisse: 3 kg de muscles en moins par décade! Sans compter que le métabolisme (dit «métabolisme de base») ralentit – ce qui signifie que les cellules consomment moins d’oxygène et dépensent moins d’énergie (donc de calories) même au repos. Bilan: la cellulite a plus de mal à fondre.
Au fil du temps, la cellulite dérègle l’équilibre hormonal qui lui-même augmente la graisse corporelle.
Le tableau vous paraît un peu sombre? Ne vous laissez pas décourager pour autant par ce triste bilan: vous avez des atouts de votre côté! D’une part, vous possédez des hormones qui permettent de façonner harmonieusement votre corps et qui sont destructrices de graisse et génératrices de masse musculaire.