Ce que la science en pense: ensemble des mécanismes entraînant la dégradation des molécules graisseuses. Elle est favorisée par certaines hormones comme l’hormone thyroïdienne (la thyroxine) et l’hormone de la lactation (la prolactine). La période de lactation est le seul moment physiologique qui favorise la fonte des graisses chez la femme!

Ce que les paresseuses peuvent en penser: c est ce que vous méritez si vous avez lu attentivement ce livre. Bien entendu vous êtes devenue sportive et raisonnable entre-temps.