Pour le moment, vous ne vous débrouillez pas si mal que ça, puisque vous tenez Les Bons Plans anti-cellulite des paresseuses entre les mains. Mais avant de courir chez une diététicienne ou un nutritionniste – ce que nous ne saurions que trop vous conseiller -, demandez-vous pourquoi les kilos vous font des misères!

«Je mange normalement ou bien,mais ne me dépense pas beaucoup»
Votre organisme stocke alors, sous forme de graisses et de cellulite, des réserves inutiles! Votre surpoids est lié à un excès de calories.

«Je fais de la rétention d’eau»
La rétention d’eau est un problème typiquement féminin lié à l’équilibre hormonal et à l’état de la circulation veineuse et lymphatique. Chaque mois, avant les règles, il peut vous arriver de gonfler, en particulier au niveau de la taille, du bassin et des jambes. Normalement cet excès d’eau est éliminé en fin de cycle, mais ce n’est pas toujours le cas. Il arrive que l’eau retenue se trouve piégée entre les cellules adipeuses et que la cellulite apparaisse.
Votre surpoids est lié à un déséquilibre hormonal.

«J’ai une vie trépidante et ne mange pas de manière toujours équilibrée»
Il y a des kilos superflus qui sont la conséquence directe d’un mode de vie. Alimentation déséquilibrée, sédentarité, stress: l’organisme ne parvient pas toujours à se débarrasser des toxines accumulées. Les kilos se manifestent alors sous la forme d’amas graisseux localisés – ce que l’on appelle «de la cellulite»!
Votre surpoids est lié à une accumulation de toxines dans votre organisme.

Le poids, le poids, toujours le poids!
Surpoids or not surpoids? Une chose est certaine: l’idée de «poids idéal» varie d’une personne à une autre et dépend
de nombreux facteurs comme la morphologie, l’âge, l’héritage génétique et les critères esthétiques que l’on s’est fixés.
Oubliez donc un peu la balance pour vous intéresser au rapport muscles/graisse. Rien ne vaut un bon et honnête coup d’oeil dans le miroir pour déterminer la manière dont vous êtes faite et ce qu’il faut, éventuellement, améliorer.