Lesdites cellules graisseuses sont appelées «adipocytes» et sont, chez les femmes, perpendiculaires à la surface cutanée.
Elles sont irriguées grâce à une vascularisation spécifique (une petite artère et une petite veine) et contiennent des récepteurs hormonaux.
Les adipocytes stockent et déstockent essentiellement des triglycérides, qui composent 85 % du tissu gras; ce dernier
contient aussi 10 % d’eau et 5 % de matières sèches. Un adipocyte moyen mesure environ 80 microns, mais sa taille peut varier de 20 à 200 microns selon l’état nutritionnel. Et comme une paresseuse ne se laisse jamais mourir de faim…

Soyons précis

Les principales substances qui composent les graisses et sont stockées dans les adipocytes (ou cellules adipeuses) sont les triglycérides, les phospholipides et le cholestérol. D’autre part, il existe deux types de tissus adipeux: la graisse blanche et la graisse brune. Par conséquent, il existe aussi deux types d’adipocytes : les adipocytes blancs (ceux qui nous font des misères) et les adipocytes bruns (que l’on trouve uniquement chez les animaux qui hibernent et chez les nouveau-nés).