Vous êtes de celles qui se voient comme dans les miroirs déformants des fêtes foraines, avec des cuisses ou des fesses énormes? Vous ne cessez de vous critiquer? Courage: il est temps de vous regarder ob-jec-ti-ve-ment dans la glace et de faire un point détaillé sur les parties de votre corps où se localisent vraiment les petits amas qui fâchent. Dans tous les cas, rappelez-vous qu’une femme digne de ce nom a des formes et des courbes sexy!

Les fesses

C’est un fait: les fesses peuvent prendre une certaine ampleur et ce phénomène est dû presque entièrement à la graisse, limitée en bas par le pli fessier. En dehors de son rôle de réserve énergétique, le stockage dans cette région du corps a pour fonction de protéger la région anale et de rendre la position assise plus confortable – un truc pensé pour les paresseuses, en quelque sorte!

La culotte de cheval
C’est la bête noire de toute paresseuse ! Située sur la face externe de la cuisse, la culotte de cheval se confond avec le
tissu graisseux de la face antérieure de la cuisse et avec celui des fesses. Pour notre malheur, lorsque la graisse de cette zone est abondante, la surface de la peau se pare de multiples dépressions plus ou moins profondes appelées « peau d’orange». Difficile de s’en débarrasser, mais pas impossible!

L’intérieur des cuisses
Relativement répandue, la graisse qui se situe sur cette zone comble l’espace entre les deux cuisses.

Le pourtour du nombril
Maigre consolation, c’est l’un des rares amas graisseux que l’on retrouve aussi chez les minces!

Le pubis
Il est également connu sous le nom de «mont de Vénus». La graisse accumulée sur la zone pubienne permet de protéger des chocs éventuels – ce qui ne nuit pas.

Les genoux
Hélas! le genou est fréquemment le siège d’un amas adipeux plus important, notamment au niveau de la région interne. Cependant, si vous perdez quelques kilos, cette zone fondra aussi.

La partie interne du bras

La graisse de la partie interne du bras, particulièrement développée chez la femme, protège les nerfs et les artères, outre son rôle énergétique. Un peu d’exercice physique bien ciblé évitera que vos bras ne deviennent ramollos!

Les seins
Vos seins sont composés de graisse renfermant les glandes mammaires, l’ensemble étant maintenu par une trame de tissu conjonctif, reposant sur les muscles grands pectoraux.
Évidemment, en cas de prise de poids importante, vos seins grossissent eux aussi; de la même manière, ils fondent si vous maigrissez trop vite. Notez que, dans les deux cas, ils sont victimes de la gravité et auront tendance à tomber.
Heureusement, il existe des solutions!

Dites: «camion»!
Les hommes possèdent eux aussi des glandes et du tissu graisseux mammaires, mais ceux-ci sont, en principe, atrophiés. Les hommes trop gros développent de petits seins qui sont en réalité de la graisse.