Ces activités consistent tout simplement à courir ou à pédaler dans l’eau. Dans le premier cas, vous êtes ceinturée à la taille et devez avancer sans toucher le sol avec les pieds. Dans le second cas, vous êtes assise sur un vélo et vous enchaînez les simulations de côtes et de plats.
Les bénéfices sont les mêmes que si vous couriez ou pédaliez, sauf que, dans l’eau, vous épargnez vos articulations et vous évitez les crampes.