Adipocyte-2
Jusque-là tout va bien! Ou presque

Il arrive en effet que le système de régulation du stockage (ou du déstockage) des corps gras se dérègle. Sous l’influence de facteurs alimentaires ou hormonaux, les adipocytes – à la base au nombre de 20 à 25 milliards! – peuvent alors gonfler et se remplir (de graisse bien sûr). Les causes? Une alimentation excessive et trop riche en sucres ou en corps gras, des facteurs hormonaux, des problèmes circulatoires, le stress ou la sédentarité. Ils peuvent ainsi augmenter leur taille de manière considérable: en cas de suralimentation, vos cellules vont prendre jusqu’à 50 fois leur volume d’origine.

De plus, les adipocytes stockent les lipides jusqu’à un volume critique, mais au-delà de cette taille maximale, votre ticket n’est plus valable et l’adipocyte, ne pouvant plus stocker de graisses, déclenche la formation d’une nouvelle cellule de stockage appelée «préadipocyte». Si l’apport en graisses est trop important pour être emmagasiné dans vos quelque 20 milliards d’adipocytes, ceux-ci vont se diviser, multipliant leur nombre par 10 (soit 200 milliards)!

On peut certes maigrir et vider les adipocytes de leur surcharge graisseuse, mais on ne peut jamais en réduire le nombre, sauf avec une liposuccion. C’est pour cette raison que l’on reprend très facilement le poids perdu après l’arrêt d’un régime hypo-calorique: les adipocytes sont toujours là, prêts à stocker, pour le plus grand malheur de notre garde-robe!

Il suffit de baisser sa garde et voilà la cellulite qui pointe le bout de son nez!
Ces amas de cellules graisseuses emprisonnées et compressées par des cloisons de tissu conjonctif et qui s’agencent comme les mailles d’un filet donnent un aspect capitonné à l’épiderme. C’est ce que l’on appelle « la peau d’orange », un phénomène particulièrement remarquable, comme vous l’avez sans doute constaté, dans certaines régions du corps comme les cuisses et les fesses, mais aussi les genoux, les bras et le ventre.

Un mal pour un bien?

Le tissu graisseux a bien d’autres rôles que celui de vous gâcher l’existence. La graisse assure la protection des organes internes, amortit les chocs et se révèle un très bon isolant thermique. Le tissu adipeux permet aussi au corps
d’entreposer, en plus de l’énergie, des vitamines et de l’eau (un tiers des réserves d’eau du corps y est stocké). Enfin, la graisse a un rôle de différenciation sexuelle puisque la silhouette dite « standard » d’une femme et celle d’un homme montrent une inversion de la topographie du tissu adipeux: basse chez l’une, haute chez l’autre.

Comments

comments

Certaines balises


stress,snorkeling,pascellulite com,cellulite fibreuse,hypoderme,proteines,caféine,proteine,mannequin cellulite,hypoglycémie.

Vous pouvez aimer le -