Ce que la science en pense: c’est une hormone sécrétée par les glandes surrénales, qui libère les réserves d’énergie au moment opportun (situation de stress, énervement, envie d’action, envie de combattre, etc.) et augmente l’apport de sucre dans le sang. C’est l’hormone d’adaptation au stress dont l’excès augmente le risque de maladies cardiovasculaires, les ulcères d’estomac et… le stockage des graisses.

Ce que les paresseuses peuvent en penser: vous n’avez pas besoin de vous en occuper particulièrement. Laissez votre corps faire son boulot, mais veillez à ne pas vous laisser dépasser par le stress de la vie quotidienne; votre santé et votre ligne sont en jeu.