Ce que la science en pense: protéine la plus abondante du corps humain, c’est le véritable « squelette » des cellules. Des modifications excessives de sa structure et sa sécrétion induisent une cellulite incrustée qui entrave la microcirculation (à l’origine de la rétention d’eau), atteint le tissu conjonctif qui se rigidifie et encapsule les lobes adipeux.

Ce que les paresseuses peuvent en penser: prendre soin de sa peau, l’hydrater avec des crèmes, boire beaucoup, la nourrir avec des aliments frais et sains, la chouchouter avec des massages… tout cela permet d’emprisonner le moins de cellules adipeuses possible!